5 conseils pour garder la motivation dans le modélisme

5 conseils pour garder la motivation dans le modélisme

Le modélisme est un passe temps qui peut être frustrant. Comme tout hobby, il peut y avoir une baisse de motivation qui entraîne une perte de rythme et peu aboutir à une longue pause. On n’arrête pas vraiment le modélisme, mais ce sera le propos d’un autre billet. 
Nous allons voir en quelques points comment je garde ma motivation dans ce que je fais. Comme dit dans quasiment tous les autres billets de ce blog, je n’ai pas la science infuse. Ce qui marche sur moi ne marchera (peut-être) pas sur vous, mais pourra vous aiguiller sur la bonne route.

1 - Gardez votre établi propre

Le premier sujet qui fâche. Avoir un établi propre et rangé permet de garder sa bonne humeur quand on peint. Rien de pire que de voir un bordel sans nom, de devoir le ranger pour ensuite commencer à peindre…
Pour réussir à garder son environnement propre, il ne faut pas hésiter à nettoyer ses pots à eaux ou encore ranger ses peintures à leur place à la fin de chaque session.
N’hésitez pas à investir dans des rangements. Pour ma part j’utilise des rangements de la marque polonaise HobbyZone et quelques caissettes d’Ikea. Tout est à portée de main et est rangé (dans la mesure du possible…). Il faut aussi s’astreindre, à chaque fin de session, à ranger son matériel et nettoyer ses pinceaux (au savon spécial par exemple). Ainsi, lors de la prochaine session, on pourra juste se concentrer sur ce qu’on aime.
Avoir un environnement de travail agréable est aussi important que la préparation de votre projet.

Soyons honnête, cette vision ne donne pas envie...

2 - Restez positif, soyez satisfait

Je me suis déjà découragé pour un rien dans le modélisme. Bien souvent, c’est la lassitude de rester sur la même pièce plusieurs sessions d’affilée qui s’installe. On a envie de vite finir ce projet qui nous tenait tant à cœur il y a deux semaines pourtant. C’est avec cette carotte du prochain projet qu’il faut rester positif sur celui actuel. En effet, certaines fois, j’en avais vraiment marre de peindre dix fois le même bonhomme et j’ai gardé ma motivation grâce au projet suivant. Si vous avez un autre projet qui vous permettra d’explorer d’autres techniques, alors restez positif sur ce que vous faites actuellement.
De plus, il y a toujours le soucis de l’insatisfaction du projet terminé. C’est quelque chose de récurent dans notre hobby. C’est ce qui fait qu’on empile les boites car le projet futur sera toujours meilleur que le projet passé. Ne soyez pas dubitatif de votre résultat quand vous considérez un projet comme fini, car le prochain sera meilleur, c’est un fait. Ce que vous avez fait, c’est de paver votre voie vers d’autres maquettes ou figurines, vers un autre horizon du modélisme.

5-conseils-motivation-modelisme-happy-accidents

3 - Restez concentré

Cette partie fait écho à celle au dessus d’elle. Je me retrouve bien souvent, en plein milieu d’un projet, à avoir beaucoup trop d’idées qui fourmillent. La tentation est très grande de laisser tomber ce qu’on fait pour commencer de suite quelque chose de nouveau.
C’est la voie royale pour avoir des étagères remplies de projets non finis. Prenez le temps de rester concentré sur le projet actuel pour ne pas perdre votre motivation. J’ai toujours un carnet de notes dans lequel j’écris les autres idées qui me passent par la tête. Je prends le temps ensuite de faire le tri et ainsi éviter de m’embarquer dans quelque chose que je ne pourrai pas finir.
En bref, un projet à la fois.

4 - Soyez curieux

Pendant mes périodes où ma motivation était en berne, j’allais simplement m’aérer l’esprit. 
Que ce soit dans mon club de peinture, en exposition, voire même aller dans un musée, en exploration en pleine nature, tout est bon à prendre pour se remotiver. 
Parler à d’autres passionnés permet aussi de regagner un peu de la hargne qui font qu’on achève nos projets. Non seulement cela rempli les quotas d’interactions sociales, mais en plus on peut glaner des conseils plus qu’avisés…
Je n’hésite pas non plus à me documenter sur ce que je fais, que ce soit sur la technique ou l’historique, ma bibliothèque renferme quelques ouvrages qui arrivent toujours à booster ma motivation.

Ma visite au Tank Museum de Bovington en 2017 reste une grande source de motivation

5 - Appréciez le moment

Le dernier point de cet article est certainement le plus important. Que je peigne 30 minutes ou trois heures d’affilées, je fais toujours en sorte d’apprécier le moment que je m’offre. Car oui, on s’offre ce moment, comme écouter ce disque, aller au spa ou encore boire ce café hors de prix dans le fauteuil. Et comme on s’offre ce moment, on va éviter de le ruiner ou de se le faire ruiner. Je préviens toujours quand je vais donner quelques coups de pinceaux, ainsi, j’essaie d’avoir la paix pour vraiment avancer. Rien de plus ennuyeux que de se voir interrompu pour une broutille et ainsi perdre cette envie de modélisme, car notre moment rien qu’à nous est gâché. 
C’est un équilibre à avoir, surtout quand on ne peux pas vraiment s’isoler. Il faut vraiment s’efforcer d’apprécier ce moment qu’on s’offre et éviter tout élément perturbateur (mode avion de mon smartphone, mon meilleur ami dans ces moments).
De plus, ce n’est pas non plus une course et il ne faut pas non plus s’obliger à peindre. Cela doit rester un passe-temps et une passion, tant qu’on en fait pas son métier.

En conclusion, vous avez vu mes 5 méthodes pour rester motiver dans le modélisme. Encore une fois, ce qui s’applique à moi ne s’appliquera peut être pas à vous, mais peut vous guider pour rester motivé. 
Et vous, qu’est ce qui vous garde motivé dans le modélisme? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu