Patine à l’huile du Tigre au 1/48ème

Patine à l’huile du Tigre au 1/48ème

Suite de l’article sur l’avancement du char Tigre au 1/48ème. La dernière fois, je vous avais montré le début de la patine à l’huile du Tigre. Cette fois-ci, je vous montre le résultat de cette étape importante.

La patine à l’huile peut-être considéré comme une étape facultative sur certains modèle. Pour ma part, c’est une étape charnière dans une réalisation car cette patine va venir atténuer notre modulation de couleur.

En effet, lorsque je réalise la couche de base de mon modèle, je tends de plus en plus à marquer les contrastes. Ces contrastes peuvent paraître très tranchés, et c’est la patine à l’huile qui va donner cet effet “passé” par les intempéries qui font le cachet des modèles de char.

Pour réaliser cette étape, je prends 4 tons issus de la gamme d’huile Abteilung 502 qui sont : Buff, Ochre, Vert Olive et Burnt Umber. 

Je pose une noisette de chaque couleur sur un morceau de carton. Cette étape permet de dégorger le trop plein d’huile des pigments et d’avoir une peinture moins chargée en huile et qui séchera un peu plus vite (j’ai dit un peu). 

Je commence alors à poser des points de peinture avec un cure dent sur le modèle. Ici, je pose la couleur la plus claire sur le dessus pour descendre jusqu’à la plus sombre. Le Vert Olive vient en teinte intermédiaire posée de façon aléatoire.

Une fois les points posés, il faut attendre. Je laisse généralement une grosse demie-heure de pose avant de commencer à travailler ma patine.

Pour se faire, je prends un pinceau type brosse plate que je trempe dans du diluant pour énamel. Ici, il faut que le pinceau soit légèrement humide et pas trempé. Je n’hésite pas à enlever l’excèdent sur un essuie-tout. 

Puis, avec ce pinceau, je tire vers le bas ma peinture. Au début, la patine ne sera pas transparente et recouvrira notre teinte. Pas de panique, c’est au bout de plusieurs passages que la patine prend forme et donnera cet effet dé saturé.

Voila le résultat !

On peut voir que la couleur est atténuée par la patine à l’huile ! Il ne reste plus qu’à mettre un coup de vernis brillant et d’attaquer les lavis énamel, les éraillures, les chenilles et les effets de sol.

Bientôt d’autres images sur l’avancement de la patine de ce Tigre au 1/48ème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu