Tutoriel : Préparer ses figurines

Tutoriel : Préparer ses figurines

Préparer ses figurines est une étape clé de la réussite de votre projet. En effet, si vous vous précipitez tête baissée, le résultat ne sera pas à la hauteur des efforts que vous allez fournir. Préparer ses figurines est fastidieux, mais évitera de vous retrouver en mauvaise posture dans les étapes suivantes. Voici quelques conseils.

Que ce soit pour le jeu ou bien l’exposition, chaque figurine doit être préparée. Cette préparation suit quelques étapes simples mais qu’il est bon de rappeler. Sans être trop moralisateur (il est des fois où j’aimerai vraiment me passer de cette étape), il vaut mieux respecter la préparation. Voyons sans attendre les différentes étapes.

Dégraissage

Le dégraissage est la première étape pour préparer sa pièce. En effet, les moules dans lesquels sont fait nos figurines sont souvent enduit de graisse pour faciliter le démoulage. De ce fait, nos grappes/figurines sont recouvert d’une fine couche d’agent lubrifiant (même si certaines marques font l’effort de les dégraisser avant empaquetage). Si vous avez déjà eu des problèmes de sous couche qui n’accroche pas à votre figurine, c’était simplement à cause de résidu de cet agent lubrifiant.
Pour ne pas prendre de risque, je dégraisse toutes mes pièces, quelles viennent d’Alpine Miniatures ou d’un obscur studio russe. 
Je verse dans une petite bassine de l’eau chaude avec un peu de liquide vaisselle dégraissant. J’y plonge mes figurines et avec une ancienne brosse à dent, je frotte délicatement toute la pièce. Une fois fait, je rince la pièce et la fait sécher sur un linge ou un morceau de sopalin.
Voila, notre pièce est dégraissée !

ébarbage

L’ébarbage de la figurine est une étape un peu angoissante. Tout d’abord, il vous faut les bons outils. Hors de question d’attaquer cette résine avec une pince à plastique ! Il faut dans un premier temps trouver les bons outils pour le bon matériau. Une fois fait, on peut attaquer la matière. D’abord nous enlevons la figurine de sa grappe si nécessaire puis en enlever tous les ergots. Assez simples à identifier, ce sont bien souvent des cubes de matière en trop, reliquat du conduit d’injection de matière. On n’oubliera pas d’enlever aussi les flashs, qui apparaissent souvent sur une ligne de moulage. C’est un signe que le moule à bien été rempli entièrement de matière et donc une bonne nouvelle concernant la qualité de création de notre pièce.

préparer_figurine_moulage_par_compression
Schéma simplifié d'une moulure par compression

Rebouchage & Ponçage

Une fois nos pièces ébarbées, on peut les pré-assembler pour voir si toutes les pièces s’emboîtent bien. Dans un monde parfait, tout fonctionnerait du premier coup, mais le monde est tel qu’il est et bien souvent, il faut combler certains jeux entre les pièces. On utilise pour cela du mastic type Tamiya Putty ou encore du Milliput pour combler les interstices. On en profite aussi pour repasser sur certains défauts (les pièces en résine ont parfois des petits trous suite à une bulle d’air). Pour les blindés, on n’oublie pas de combler les pastilles d’éjections de la grappe !
Une fois nos réajustements secs, on ponce notre travail pour qu’il ait un rendu lisse et se fonde dans la figurine. On peut enfin assembler certaines de nos pièces pour commencer le travail de peinture !

En conclusion, la préparation d’une figurine ou d’une maquette est une étape longue mais est indispensable. Tout comme le choix des outils, la préparation de votre figurine détermine le rendu qu’elle aura. Même si vous êtes un virtuose du pinceau, une figurine graisseuse ou pleine de défaut aura du mal à trouver grâce à vos yeux. Et il est beaucoup plus agréable de travailler sur une pièce propre que sur quelque chose qui peut nous trahir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu