Tutoriel: Space Marine – Peindre un Ultramarine

Tutoriel: Space Marine – Peindre un Ultramarine

Aujourd’hui, on va s’écarter un peu des projets maquettes et Bolt Action pour repartir sur un petit fil rouge qu’est la peinture des quelques Space Marines Ultramarine.

En effet, j’ai recommencé à peindre du Marine, mais cette fois-ci selon le schéma du chapitre Ultramarine, qui s’apparente à l’Empire Romain dans l’espace.

peindre-ultramarine-1

Pour ce tutoriel, j’ai utilisé mon aérographe et les peintures listées ci dessous. Pour rappel, je ne vais m’attarder que sur l’armure d’un Ultramarine et pas sur l’intégralité de la figurine.

La figurine cobaye sera un Space Marine de la collection Space Marine Heroes, vendue pour le moment exclusivement au Japon (ou sur E-Bay à des prix fous). Voila la figurine à coté d’un Space Marine Primaris Ultramarine que j’ai peint dernièrement.

Liste des peintures utilisées : 

  • Abaddon Black
  • Macragge Blue
  • Sotek Green
  • Bleu Intermédiaire
  • Fenrisian Grey

Je commence par sous coucher ma figurine en noir après avoir vérifié qu’il ne reste plus de lignes de moulages et autres imperfection. J’utilise la sous couche noire polyuréthane de Prince August que je passe en plusieurs fines couches. 

Bien évidement , je laisse poser ma sous couche une grosse heure, voire même une demie-journée quand je fais mes sous couches avant d’aller au travail. 

Je pulvérise à l’aérographe une mixture composée de 3 parts de Macragge Blue et d’une part de noir. Il faut que cette couche soit uniforme, c’est ce qui donnera une bonne couleur de base à notre Ultramarine. Je dilue ma peinture à hauteur de 50% à l’isopropyl (ou diluant Tamiya, bouchon blanc).

Il ne faut pas hésiter à passer cette base en plusieurs fois pour qu’elle soit bien uniforme. Les zones qui ne seront pas bleues seront retouchées plus tard.

Je pose mes premières lumières avec un mélange de 2 parts de Macragge Blue et d’une de Sotek Green. Le but ici est de poser les lumières là où elle arrive naturellement. Je travaille avec une peinture bien diluée et j’évite les pattes d’araignée qui ruineraient le travail. 

Le but ici est vraiment de superposer les filtres de bleu pour dégrader notre base qui est très sombre. L’aérographe est parfait pour réaliser ce travail et ainsi donner plus d’éclat à notre Ultramarine.

Enfin, pour les derniers points de lumière, j’utilise du Bleu Intermédiaire (puisé ici dans la gamme Creos/Mr Hobby). Cette fois, je fait de petits points de lumière là où celle-ci se concentrerai normalement. Le but étant de pousser les contrastes tout en évitant de travailler au blanc pur.

Une fois cette étape finie, je reprends tous les creux et jointures des plaques d’armures avec un mélange de bleu et de noir. Puis je reprends toutes les arrêtes avec du Fenrisian Grey. Il faut être très patient pour cette étape et utiliser la pointe du pinceau (ainsi que sa tranche, bien évidement). Prenez le temps, ça en vaut la peine !

En conclusion, cette méthode ne vous fera pas gagner de concours, là n’est pas le but, mais on s’approche d’un modèle façon studio ‘Eavy Metal, avec des arrêtes biens définies. Il m’aura fallu quelques petites séances avant d’aller au travail pour réaliser l’armure, je traiterai les dorures comme sur mes Allarus Custodians et surtout j’essaierai de bien réaliser la tête nue de la figurine qui, bien qu’elle ne soit pas vraiment folle comme celles des Vétérans Sternguard, sera le point focal de cet Ultramarine. Je pensais aussi lui réaliser son casque en blanc pour l’accrocher à sa ceinture, mais celle-ci est déjà bien décorée…

J’espère que ce petit tutoriel sur le bleu Ultramarine vous a plu. N’hésitez pas à me dire dans le commentaires si vous souhaitez d’autres conseils de peintures. 

A bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu